Fours pour boulangers et pâtissiers

Fours à tubes annulaires

Four à tubes annulaires Optima

Four OPTIMA

Galerie

Conçu pour répondre aux nouvelles attentes liées à l’écologie et au développement durable, le four Optima Évolution peut être équipé de la technologie ECO-TEC FRINGAND qui va encore plus loin dans cette démarche.

Nous vous garantissons ainsi des résultats probants pour un four plus économique et plus écologique, en y intégrant un foyer à haut rendement, un brûleur de faible puissance de chauffe, une excellente isolation par laine de roche et des températures en sortie cheminée très basses.

Descriptif

  • Une façade entièrement en inox (hotte, tableau de commande, table).
  • Éclairage halogène.
  • Dalles de cuisson réfractaires de 20mm.

Avantages

  • Montée de température rapide de 2 degrés à la minute.
  • Production de buée performante.
  • Fonctionnement avec des puissances « brûleur » très faibles.

Les tubes annulaires garantissent une régularité de chauffe parfaite et une qualité de cuisson appréciée grâce à leur rayonnement.
La conception tout métal du four OPTIMA assure souplesse de travail et une consommation d’énergie réduite.

Les tubes utilisés sont en acier de type TU37B d’un diamètre de 21,6 mm et d’une épaisseur de 3 mm. Chaque tube est cintré, puis troué sur un banc de perçage à commande numérique avant d’être soudé puis testé sous une pression de 400 bars pour garantir l’étanchéité. La pression de travail est d’environ 140 bars.

Système de chauffe

Sur le four OPTIMA, nous utilisons des tubes indépendants (1) étirés à froid sans soudure de forme circulaire dans leur partie chauffage pour avoir une surface d’échange importante, alors qu’ils sont positionnés horizontalement pour l’échange avec la chambre de cuisson.

Le transport d’énergie entre le foyer (2) et la chambre de cuisson (3) est basé sur le changement de phase de l’eau et la circulation naturelle du mélange eau / vapeur dans les tubes.

Équipements standard

  • Façade, hotte, table en inox austénitique ”304”.
  • Hotte équipée d’un extracteur à buée.
  • Poignées de porte inox avec boule en alu poli.
  • Éclairage halogène à chaque étage.
  • Portes à ouverture vers le haut en verre trempé résistant à une température de 350°C.
  • Appareil enfourneur+ barres d’accrochage.

Tableau de commande pivotant tout inox comprenant :

  • régulateur électronique de température avec minuterie de cuisson.
  • horloge de mise en route automatique.
  • temporisation buée.
  • interrupteur Marche/Arrêt automatique.
  • interrupteur Marche/Arrêt manuel.
  • interrupteur brûleur.
  • interrupteur éclairage.
  • interrupteur aspirateur à buée.
  • boutons poussoirs injection buée (important : les boutons poussoirs injection buée se trouvent aussi sur le bandeau côté poignées de porte).
  • Oura manuel à chaque étage.
  • Platine électronique avec ouras électriques.
  • Élévateur intégré à la façade du four.
  • Étage pâtissier.
  • 1 ou 2 étages électriques indépendants.
  • Ouverture arrière sur 1 ou 2 étages.
  • Habillage des portes en inox.
  • Façade briquetée.
  • 1 ou 2 côtés briquetés.
  • Ouverture des portes vers le bas.

Four à tubes annulaires Olympic

FOUR OLYMPIC

Galerie

Le four robuste par excellence conçu pour résister
aux épreuves du temps !
Le four annulaire Fringand peut se targuer d’être à l’origine du développement technologique d’Olympic.
Endurance et durabilité illustrent parfaitement ses caractéristiques aujourd’hui devenues légendaires.

Descriptif

  • Des dalles en ciment réfractaire (épaisseur 25 mm).
  • Des appareils à buée surpuissants grâce aux blocs fonte.
  • Un four statique, sans pièce tournante, sans usure et sans bruit.
  • Une fabrication 100 % française.

Avantages

  • Une qualité de cuisson hors du commun.
  • Une croûte uniforme et croustillante.
  • Possibilité d’enfourner coup sur coup sans interruption.
  • Une excellente isolation : 210 à 300 mm de laine de roche.
  • Une consommation moyenne de seulement 2 kW/m2.
  • Des frais d’entretien minimums.
  • Une durée de vie exceptionnelle.

Équipé d’une double rangées de tubes à chaque étage, d’un foyer et de conduits réfractaires, le four Olympic garantit une masse exceptionnelle et un fond pratiquement inépuisable. L’énorme capacité d’accumulation du foyer réfractaire permet des enfournements successifs sans aucune interruption. Selon sa taille, le four Olympic pèse entre 10 et 15 tonnes.

Le principe de chauffe

Le four OLYMPIC est constitué de tubes continus sans soudure répondant à la norme TU 37 B. Les tubes sont garantis 10 ans.

Ces tubes ont un diamètre de 21,6mm et une épaisseur de 3mm. Chaque tube est cintré à froid, puis troué sur un banc de perçage à commande numérique avant d’être soudé, puis testé sous une pression de 400 bars pour garantir l’étanchéité. La partie inférieure des tubes annulaires est située dans la zone de chauffage, c’est-à-dire dans les conduits maçonnés.

Cette partie basse des tubes contient une quantité d’eau très précise qui se transforme en vapeur lorsque le four est en chauffe (mazout, gaz ou bois).
L’eau transformée alors en vapeur circule de façon régulière dans tous les tubes et assure ainsi une chauffe permanente du four.

La production de buée

Chaque étage est équipé d’appareils à buée équipés de bloc fonte :

  • 1 appareil par étage pour les fours de 2 bouches
  • 2 appareils par étage pour les fours de 3 et 4 bouches

Le poids des blocs fonte varie entre 216 kg pour le plus petit et 960 kg pour modèle le plus grand.

Une maintenance simplifiée

  • Les parties électriques et mécaniques sont accessibles par l’avant,
  • Portes basculantes démontables facilitant l’entretien.

Équipements standard

  • Tableau de commande électromécanique.
  • Horloge de mise en route automatique.
  • Double commande de buée par bouton poussoir (sur les deux colonnes gauche/droite).
  • Façade, table et hotte avec grille anti-goutte en inox austénitique Z 6 CN 18-09 (Norme AFNOR).
  • Portes basculantes en verre trempé (épaisseur 10mm) qui résiste à une température de 350°C, ainsi qu’aux chocs thermiques. Les contours des vitres sont polis grès pour une meilleure résistance aux chocs.
  • Oura manuel à chaque étage,
  • Foyer spécial bois,
  • Façade briquetée,
  • 1 ou 2 côtés briquetés,
  • Dernier étage électrique,
  • Élévateur à contrepoids (à colonne),
  • Élévateur à ciseaux.
  • Brûleur à granulés

Le foyer spécial bois

Spécialement conçu pour être chauffé au bois d’une manière permanente ce foyer bois construit comme autrefois en briques réfractaires, avec sa grille et son cendrier amovible, accepte des bûches de 50cm.

Particulièrement recommandé pour des régions où le bois est en quantité importante, ce modèle se justifie là où des coupures d’électricité peuvent être catastrophiques pour la production. Il est possible cependant de le doter d’un brûleur à mazout ou à gaz.